Poêles à bois Arko 2.0


Equipments de série

  • Forme droite
  • Vérrouillage Snap Lock
  • Accumulation par pierre ollaire (350 kg)
  • Poignée sur toute la hauteur, ventilée
  • Vitre plane plein verre
  • Tiroir de rangement

Informations techniques

Label d‘efficienceA+
Ø raccordement fumée150 / dessus ou arrière mm
Ø arrivée d’air100 / dessous ou arrière mm
Puissance6,0 kW
Poids (emballage compris)369 kg
Capacité de chauffe124 m²
Dimension des bûches30 cm
Débit massique6,0 g/s
Température des fumées280 °C
Dépression necessaire0,12 Pa
Hauteur1261, 1651 (avec rehausse) mm
Largeur565 mm
Profondeur405 mm
Rendement80,1 %

Téléchargements

Numéro de commande

Arko 2.0, acier noir, dessus et côtés pierre ollaire8176 22

Points forts produit

Usage permanent

24 H ce sigle indique que l'appareil peut être utilisé de manière continu tous les jour sans discontinuer dès lors que l'on utilise du bois sec. A contrario les appareils ne disposant pas de ce sigle ne sont autorisés qu'en utilisation plaisir pour quelques flambées non continues.


ORANIER Snap-Lock-System

Une fermeture mécanique douce et soft par la combinaison d'un ressort et d'un guide de verrouillage assurant une excellente étanchéité. Déverrouillage par simple action sur la barre poignée.


Raccordement air extérieur

Pour un fonctionnement en toute autonomie, sans contrainte par une VMC ou une hotte de cuisine, et répondre aux exigences des maisons BBC, les appareils peuvent être équipés d'un kit de raccordement prélevant l'air frais à l'extérieur pour les besoins de la combustion.

 


Dispositif vitre propre

Le circuit d'air canalisé permet d'envoyer un rideau d'air le long de la paoi intérieure de la vitre.

 


Triple arrivée d'air

L'injection d'air par 3 canaux distincts assure la combustion optimale et particulièrement propere du bois. Ce dispositif souvent appelé double combustion brûle les résidus de gaz compris dansles fumées pour une combustion plus propre en matière de CO et poussières.

 


Poignée ventilée

L'ergonomie des poignées permet une circulation d'air à l'intérieur de celle-ci, ce qui réduit la température de surface.